Forum RPG sur l'univers d'Eragon. L'histoire se déroule après la fin du quatrième tome. Venez participer à la renaissance des dragons et à la création de l'école des dragonniers !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Envie particulière? [PV Eragon]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ëarwan fille de Selenane
Bilingue/langue maternelle
Bilingue/langue maternelle
avatar


Fiche Personnelle
Race:
Groupe:
Puissance magique:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Envie particulière? [PV Eragon]   Dim 17 Juin - 17:45

    Cela faisait déjà quelques temps que l’idée lui tournait dans la tête mais jusqu’alors, la jeune elfe ne l’avait pas mise en pratique. Il y avaient évidemment des tas de bonnes raisons à ce qu’elle ne mette pas son projet d’application, à commencer qu’elle ne le pouvait pas. N’étant ni dragonnier, ni en quelconque mission pour sa Reine, elle-même Dragonnier, elle ne pouvait décemment pas aller à Sanghgarm. De plus, l’endroit était plus que bien gardé, justement pour éviter toute intrusion non désirée, mais rien n’y faisait, Ëarwan voulait y aller. Pas pour voler le savoir ou même n œuf, non, rien que par admiration envers la caste des Dragonniers qui avait été remise en place par Eragon, fils de Brom et libérateur de l’Alagaësia. Il avit après tout tué le Tyran Galbatorix. Oui, de l’admiration, la toute jeune elfe en avait à revendre, teintée d’une pointe d’envie…

    Finalement son projet pouvait facilement se résumer à cela : l’envie. De voir les œufs, de les toucher peut-être. Cette envie de devenir à son tour dragonnier était trop forte pour ne pas l’écouter, bien qu’elle sache qu’elle ne pouvait être là. Car évidemment, bien qu’elle sache que son projet était folie, elle n’avait pu s’empêcher de l’appliquer et voilà qu’elle était face aux murailles imprenables de Sanghgarm. Elle avait déjà fait une fois le tour de la forteresse pour parvenir à la seule conclusion possible : si elle devait rentrer, ce serait par la grande porte, vu toutes les protections magiques qui l’entourait, et qu’elle était incapable de mettre à mal, surtout qu’elle ne le voulait certainement pas.

    Elle inspira pronfondément et se prépara à entrer par la grande porte, qui, malheureusement était gardée par des Urgals. Oh, comme elle aurait aimé se reetrouvé face aux elfes, qui, si elle ne les connaissait pas personnellement, eux devaient la connaître, ou du moins la reconnaître, pour l’avoir déjà vue à Ellesméra ou dans une autre ville du Du Weldenvarden. Elle ferma brievement les paupières avant de marcher d’un pas souple vers la porte. Dès que les garde la virent, ils resserèrent leurs rangs, l’empêchant ainsi de passer. Elle tenta de leur adresser un sourire lumineux, qui ne les trompa pas une seule seconde. Elle voulut prendre la parole mais un immense Urgal la devança d’une poignée de secondes :

      - Que viens-tu faire ici ?


    Elle allait répondre lorsque soudain, elle sentit une conscience effleurer la sienne. Aussitôt, elle érigea ses barrières mentales impénétrables. Barrières qu’elle n’aurait jamais dû baisser. Elle se doutait bien que ce n’était pas un ennemi, mais elle n’avait pas pour habitude de laisser des gens, si important feussent-ils, entrer dans sa tête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eragon fils de Brom
Bilingue/langue maternelle
Bilingue/langue maternelle
avatar

Age : 25

Fiche Personnelle
Race: Autre
Groupe: Confrérie/Cercle
Puissance magique:
800/1000  (800/1000)

MessageSujet: Re: Envie particulière? [PV Eragon]   Mer 20 Juin - 11:05

Le visage impassible, Eragon inspectait les différents cours sans intervenir. Les nouveaux maîtres faisaient de leur mieux pour enseigner leur savoir acquis récemment, et ils s’acquittaient admirablement bien de leur devoir. Même si le jeune chef avait fait vite pour les nommer maîtres, il n’avait pas le choix car les œufs éclosaient vite à la surprise du dragonnier, comme si le destin voulait que la confrérie renaisse de ses cendres le plus vite possible.

Cet événement avait forcé la main du jeune homme, le Tueur de Roi avait fait en sorte d’enseigner le maximum à ses élèves les plus vieux et le plus vite possible. Les maîtres étaient composés d’elfes vieux et sages et de quelques humains méritants. Dans quelques années, toutes les races figureraient dans cette assemblée.

Il continua de marcher dans la cour d’entraînement où les maîtres et élèves s’entraînaient à l’épée, à la lutte, au Rimgar et diverses activités physiques ou mentales.

Il y avait aussi des cours d’écriture, de lecture, d’histoire et de sciences naturelles, mais elles se déroulaient dans le château avec les elfes qui accompagnaient Eragon lors de son départ pour quitter l’Alagaësia, pour trouver un endroit où former la nouvelle génération de dragonniers et leurs dragons.
Le soleil était haut dans le ciel quand le Tueur d’ombre se retira pour méditer et explorer les environs comme d’habitude. Il fit un échange mental avec Saphira, lui contant les prouesses des nouveaux dragonniers tandis qu’elle lui racontait les entraînements rigoureux qu’elle faisait subir aux jeunes dragons.

Après une étreinte mentale, il se coupa d’elle, laissant juste le lien pour qu’ils puissent ressentir les émotions et les pensées. Le jeune dragonnier se dirigea à l’ombre de la muraille, s’installa par terre en croisant les jambes, ferma les yeux et ouvrit son esprit. Il scruta chaque recoin du château, chaque être vivant dans la forteresse jusqu’au moment où une conscience étrangère se manifesta à l’entrée nord. Il effleura cet esprit et à sa surprise, il se ferma.

Craignant une attaque, il essaya de percer la défense mais les murs de l’esprit étaient lisses et sans aspérités. Aussi dut recourir à la ruse pour la percer. Il explora la conscience fermée et remarqua une petite brèche. Avec sa conscience fine comme une rapière, il perça la fissure et s’infiltra dans l’esprit sans faire pression sur la personne étrangère. Il remarqua que c’était une jeune elfe ne voulant aucun mal. Sa conscience était un vaste paysage mystérieux et une mélodie sauvage retentissait. Elle était symbole de puissance mais en même temps de solitude, de curiosité et d’une personnalité forte.

Pour ne pas qu’elle contre-attaque violemment, Eragon parla en ancien langage, langue de vérité et de pouvoir.

« Eka aì fricaì un shur’tugal ! » Je suis un dragonnier et un ami. Il attendit que l’étrangère se manifeste pour les présentations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ëarwan fille de Selenane
Bilingue/langue maternelle
Bilingue/langue maternelle
avatar


Fiche Personnelle
Race:
Groupe:
Puissance magique:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Envie particulière? [PV Eragon]   Mer 25 Juil - 7:48

    Concentrée sur une ancienne chanson, j'étais persuadée que mon esprit était impénétrable. Pourtant, après quelques minutes, je sentis l'esprit étranger se glisser dans le mien, par un minuscule brèche non colmatée. je jurai entre mes dents, tentant de repousser celui ou celle qui osait entrer dans mon esprit. Pourtant, cette personne le faisait avec beaucoup de douceur, et j'entendis bientôt sa voie résonner dans ma tête. Tiens donc, un dragonnier, je ne m'en serai pas doutée. Mais il parlait l'ancien langage. Il ne pouvait donc pas me mentir.

    J'hésitai un instant, mais comme j'étais l'intruse ici, je devais me manifester en premier.

    "Atra esterní ono thelduin, Shur'tugal"

    Je risquais qu'il ne me comprenne pas, au cas où ce serait un jeune dragonnier, presque sans aucune notion d'ancien langage, mais j'en doutais fortement. Il devait être un ancien, peut-être même Eragon en personne ! Si c'était le cas, j'aurais bien du mal à expliquer ma présence ici, sans aucune raison officielle...

    Il n'y avait qu'une seule manière de s'en assurer. Mais je n'allais pas lui demander qui il était avant de savoir s'il répondais correctement aux formules de politesse. s'il le faisait, j'aurais déjà une indication quant à son ancienneté dans la caste des dragonniers. à moins que ce ne soit un elfe. Prise d'un doute, je me concentrai afin d'examiner son esprit. Il s'en rendit probablement compte et ce que je sentis confirmait mes craintes. l'esprit appartenait à un être ni tout à fait humain, ni tout à fait elfique. Et il n'existais sur cette terre qu'un être répondant à cette descritpion, Eragon fils de Brom.

    Aïe, aïe, aïe, j'allais devoir me montrer très convaincante quant à ma présence ici pour ne fut-ce qu'avoir le droit de poser un orteil à l'intérieure de cette forteresse trop bien gardée. Finalement, mon entreprise pour le moins égoiste se montrait bien plus dangereuse et bien moins facile que je ne l'avais espéré. mais comment allais-je me sortir de ce bourbier?


Citation :
oups, j'ai écris à la première personne >< Peut-être souhaites-tu que je repasse à la troisième ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Envie particulière? [PV Eragon]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Envie particulière? [PV Eragon]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Invités & Nouveaux Membres non validés] Une question? Une envie particulière?
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» [Terminé] Une soudaine envie de parler. (PV Elena. A Armstrong)
» Une envie de solitude ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Alagaësia :: Sänghgarm :: La forteresse-
Sauter vers:  

Partenaires

Crédits

@Wirda