Forum RPG sur l'univers d'Eragon. L'histoire se déroule après la fin du quatrième tome. Venez participer à la renaissance des dragons et à la création de l'école des dragonniers !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation de Saphira ~ Terminée

Aller en bas 
AuteurMessage
Saphira
Profane
Profane
avatar


Fiche Personnelle
Race: Dragon
Groupe: Confrérie/Cercle
Puissance magique:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Présentation de Saphira ~ Terminée   Mar 8 Mai - 19:54


Saphira



« L'arbre devient solide sous le vent. »

Identité



Aspiration: Reconstruire la Caste des Dragonniers aux côtés d'Eragon, et surtout être une bonne mère - en attendant, elle espère que son dragonnet sera vaillant et intrépide, et aussi bon chasseur qu'un rapace.

Dragonnier: Eragon bien sûr, qui d'autre ?

Personnalité: Saphira est une dragonne ayant un sacré caractère. En effet, sa vanité est son défaut principal : elle déteste être ignorée et encore moins être prise comme une simple monture sans intelligence. Cela, c'est bon pour les chevaux ! Au contraire, notre jeune dragonne a bien vite développé une grande sagesse puisque dès sa naissance, elle dut porter le fardeau d'être la dernière représentante femelle de son espèce. Heureusement que finalement, des centaines d'oeufs avaient pu être sauvés par les dragonniers. Comme tout dragon qui se respecte, elle est fière et majestueuse. Rusée et intelligente – surtout pour résoudre les énigmes des nains et en inventer des plus tordues –, elle ment parfois par omission à Eragon, dans l'unique but de le protéger. Saphira est loyale, jamais elle n'abandonnerait son dragonnier, à qui elle voue une dévotion et un amour sans pareille, ainsi que les êtres qui comptent pour elle. Par ailleurs, elle est aussi violente en combat. C'est un adversaire impitoyable, aussi je vous conseille de ne pas vous mettre à portée de ses crocs/griffes/flammes. Cette exaltation pour le combat compense avec l'horreur de son dragonnier de donner la mort. Pour elle, c'est aussi naturel que de chasser une proie. En pleine bataille, Saphira est une vraie furie, et elle n'abandonne pas la partie facilement, loin de là. Aussi, la dragonne s'amuse souvent de la peur qu'elle inspire aux visiteurs ou à ceux qui la croisent pour la première fois. Ainsi n'est-il pas rare qu'elle flanque la frousse à des nouveaux venus... Dotée d'un humour... particulier, elle est pragmatique, très susceptible évidemment, et n'aime pas qu'on la dérange en pleine sieste.

Description de l'oeuf: Avant que l'oeuf de Saphira n'éclose, elle dut attendre de nombreuses années enfermée dans sa coquille douillette. De la taille d'une tête de cheval de trait, l'oeuf avec la forme ovoïde d'un lapis lazuli géant, taillé et poli. Sa couleur ? Aussi profonde et variée que le plus intense des saphirs ; la coque était striée de veinures blanches qui palpitaient doucement à la lumière des torches. Incroyablement poli au toucher, il résonnait comme un son de cristal, clair et épuré, lorsqu'on abattait un marteau dessus pour savoir s'il s'agissait d'une pierre précieuse.

Description du dragon: Que dire sur la célèbre dragonne ? Elle est magnifique et terrifiante à la fois. Magnifique avec ses écailles brillantes, ce qui lui valut son surnom, des écailles d'un bleu saphir éblouissant ; et terrifiante du fait de ses armes naturelles : ses crocs reluisants prêts à vous croquer tout cru, ses longues griffes ivoires prêtes à vous déchiqueter et les pics de sa queue prêts à... vous transpercer histoire de vous assommer. De taille adulte, avec une belle stature emprunte de fierté et de noblesse, le corps de la dragonne est un savant mélange de force et de grâce, avec un aérodynamisme naturellement taillé pour le vol. Ses muscles ont l'habitude des batailles et sont bien proportionnés, ses pattes puissantes la propulsent dans les airs aisément et ses ailes, longues et agiles, sont douces et veinées, sans protection écailleuse. Son long cou et son dos sont parsemés de piques – pratiques à Eragon pour se tenir en vol – qui sont comme autant de lances acérées. Sa tête, triangulaire, est terminée par un doux museau d'où sortent des nuages de fumée lorsqu'elle est en colère. Les pupilles de la dragonne, aussi bleus que le plus beau des saphirs, reflètent la lumière et son regard peut être aussi doux que tranchant.

RP test


Les longues ailes membraneuses de Saphira vibrèrent lorsque le vent changea de cap. Elles se gonflèrent comme des voiles et la dragonne vira sur la droite pour ne pas être ralentie. Elle scruta les cieux parsemés de nuages-en-cotons-de-pluie pour apercevoir quelques petites silhouettes brillant telles des étoiles en plein jour. Plissant les yeux pour mieux les repérer, Saphira rétracta ses ailes contre son corps et plongea vers le sol, filant à toute vitesse sur un jeune dragon volant en contrebas. Ce dernier finit par l’apercevoir et vira en catastrophe alors que la dragonne allait l’emprisonner dans ses griffes. Elle redressa légèrement pour ne pas le percuter et reprit de la hauteur, puis ouvrit son esprit vers le jeune dragon aux écailles orangées. Celui-ci crut à une attaque magique et se referma aussitôt, bloquant tout accès à ses pensées à la dragonne qui claqua ses mâchoires de dépit : rhoo, quand il fallait se défendre personne ne réagissait, mais quand il s’agissait de faire une remarque alors là, plus rien à faire ! Elle eut ce qui pourrait ressembler à un froncement de sourcils en réessayant de frôler la conscience de l’élève, plus doucement puis, lorsqu’il l’eut reconnu et ouvert son esprit à Saphira, elle commenta :

« Soit plus attentif à ton environnement la prochaine fois ! Il y a toujours un plus gros que toi qui peut descendre du haut des nuages pour te croquer. »

Cela dit, elle se retira et reprit de l’altitude. La dragonne avait entrepris de former les nouveaux dragons au vol et il fallait croire qu’il était bien plus simple d’être élève qu’instructeur. Elle lâcha un léger voile de fumée en soupirant par ses naseaux bleutés. Elle ressentait parfois l’exaspération que Glaedr et Oromis avaient parfois montré à son égard et à celui de son dragonnier, et elle avait compris à quel point cette mission d’instruire était la plus importante et la plus périlleuse qu’elle avait jamais eu à mener. Après quelques puissants battements d’ailes, la dragonne avait repris son altitude habituelle pour observer, repérer ses jeunes élèves et fondre sur eux pour tester leurs réflexes. Elle estimait qu’ils devaient d’abord apprendre à observer leur environnement afin d’anticiper les potentiels dangers, pour ensuite pouvoir se conduire en chasseur. Rien de tel que de se sentir proie avant d’appréhender les attaques du prédateur. Elle se laissa planer au gré des tourbillons de vent et apprécia cette sensation de légèreté. Comment les nains pouvaient-ils ne pas chérir ce moment unique où l’air et la matière ne faisaient plus qu’un ? Saphira jeta son dévolu sur une jeune dragonne aux écailles turquoise aux reflets marins ; tournoyant dans les airs dans sa descente, elle attaqua à nouveau tel un faucon. Cependant l’apprentie était bien attentive et contre-attaqua aisément. Saphira eut un grognement approbateur et se retira afin de rejoindre le sol-brise-pattes. La dragonne étira ses ailes avant de se poser lourdement, produisant un nuage de poussière. La leçon était terminée, et elle désirait savoir comment s’en sortait son deux-pattes compagnon-de-cœur-et-d’âme.

Elle s’approcha de sa démarche gracieuse d’une plaine dégagée qui servait d’aire d’entrainement au combat et à la magie. La dragonne entendit les rumeurs du fracas des armes que produisaient les nouveaux dragonniers en se battant. Projetant sa conscience vers Eragon, elle fit le tour pour ne pas gêner les deux-pattes. Lorsqu’elle fut tout proche de son dragonnier, elle ronronna et lâcha doucement :

« Petit homme. »

Puis elle grimpa sur le petit promontoire sur lequel il se tenait pour avoir une vue d’ensemble, s’allongea et plongea son regard bleu dans celui du jeune homme qu’elle avait choisi. Elle avait l’impression que c’était hier qu’elle avait éclos. Les dragonniers les plus proches s’inclinèrent devant elle en signe de respect et la saluèrent. Elle n’avait toujours pas l’habitude d’être une Ebrithil, mais bon, elle devrait bien s’y faire ! Elle posa sa tête sur ses pattes croisées et Eragon lui caressa le museau en demandant :

« Comment s’est passée ta séquence dans les airs ? »
« J’ai hâte de voir les Dragonniers chevauchant leurs compagnons ! Juste pour savoir s’ils se débrouillent mieux que toi lors de ta première fois tout bonnement catastrophique. »

Son œil brilla d’une lueur taquine et le jeune homme parut s’assombrir à l’évocation de se souvenir… douloureux. Il fallait bien l’avouer, Saphira aimait parfois se moquer gentiment de son petit homme. Ils avaient parcouru tant de chemin ensemble, traversé tant d’épreuves, tant de batailles, qu’elle ne saurait imaginer ce que pourrait être une existence sans son dragonnier. Elle l’entendit grommeler en pensée et elle eut un léger rire de dragon, secouant toute sa masse. Encore un peu et elle aurait provoqué un tremblement de terre. Elle ajouta, amusée :

« Allons, avoue que pour un premier vol, tu avais rêvé mieux ! »
« Tu as eu bien du mal à admettre ta vanité, toi. »

La réplique du garçon piqua Saphira à vif. Oh ! Comment osait-il ? Si la dragonne avait pu rougir, elle aurait piqué un fard de rage. Au lieu de cela, elle lâcha un grondement sourd qui fit sourire Eragon. Ah, il trouvait ça drôle ? Elle referma son esprit et prit le parti d’ignorer son dragonnier. Elle regarda un instant les elfes, les humains et les quelques nains et urgals s’affronter à diverses armes. Il était bien plus drôle de se battre à coup de griffes ou de queue, songea-t-elle. Elle sentit la main d’Eragon tapoter son épaule tandis qu’il disait à voix basse :

– Ne me dis pas que tu boudes, quand même.

Elle le dévisagea de sa pupille perçante, une lueur de vexation commençant à apparaitre.

« Je ne boude pas ! »
« Ah bon ? »
« Bien sûr que non. »

La dragonne renifla en sentant l’amusement pointer dans l’esprit de son compagnon-de-cœur-et-d’âme. Bon d’accord ! Soit, elle voulait bien admettre qu’elle était légèrement susceptible… quant à sa vanité… laissons-la tranquille ! Saphira se lécha une griffe avec un air occupé puis, lorsque la propreté de sa manucure fut parfaite, elle se releva dignement, son long cou s'arquant dans une expression de fierté. Bah, puisqu'il tenait tant à se moquer d'elle ! La dragonne s'ébroua pour se débarrasser de la poussière qui s'était accumulée sous son ventre éclatant, puis descendit du tertre en balançant la queue de gauche à droite, annonçant à Eragon qu'elle allait rendre visite à Lupushängren qui gardait les cœurs de dragons si précieux. Elle prenait souvent conseil chez Maîtres Glaedr et Umaroth ; heureusement qu'ils savaient se montrer attentifs et qu'ils avaient de l'expérience en matière d'instructeurs de dragonniers. Cependant, si elle s'envola d'un bond, elle ne prit pas la direction de la forteresse mais d'un large plateau dominant toute l'étendue de la nouvelle Confrérie. La dragonne avait secrètement choisi cet endroit afin d'y déposer, le moment venu, son précieux cadeau. Son œuf. Oui, elle avait trouvé l'endroit idéal pour les nouveaux nids des dragons. Saphira se posa au bord du plateau pour contempler la vue qui s'offrait à elle. Et aux coins de ses lèvres s'esquissa un sourire de dragon.


Soi réel



Code du règlement: Ok by Wyrda

Pseudonyme: Sophia

Comment avez-vous connu ce forum: Par PRD ^^

Autre chose ?: Euh...

Spoiler:
 


Chroniques d'Alagaësia soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif







Dernière édition par Saphira le Jeu 10 Mai - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meraxes
Profane
Profane
avatar


Fiche Personnelle
Race: Dragon
Groupe: Confrérie/Cercle
Puissance magique:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Présentation de Saphira ~ Terminée   Jeu 10 Mai - 20:30

Citation :
Fiche validée.

Niveau magique accordé : 1000/1000
Connaissance d'ancien langage : profane sans possibilité d'évolution (dragon)

Argent de validation accordé : 10 + 10 (pour niveau de la fiche) + 0 (les dragons n'ont pas d'argent) = 20 pièces d'or
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Présentation de Saphira ~ Terminée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Présentation d'Antharia (terminée)
» Présentation de Futeki [Terminée]
» Présentation de Miro [terminé] 1validation
» Présentation : Calamasagne Dyplouf [Terminé]
» Présentation d'Arceus (terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Alagaësia :: Bases du jeu :: Présentation du personnage :: Personnages validés-
Sauter vers:  

Partenaires

Crédits

@Wirda