Forum RPG sur l'univers d'Eragon. L'histoire se déroule après la fin du quatrième tome. Venez participer à la renaissance des dragons et à la création de l'école des dragonniers !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gaëlin fils d'Isandil [VALIDE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Gaëlin fils d'Isandil
Bilingue/langue maternelle
Bilingue/langue maternelle
avatar


MessageSujet: Gaëlin fils d'Isandil [VALIDE]   Ven 4 Mai - 14:40


Gaëlin fils d'Isandil


feat // (dessin)
« La douleur distille des vers envoûtants et des sentences d'outre-tombe. »

Identité


Âge: 132 ans

Groupe et grade: Elfe, membre important du conseil et fils ainé d'une famille influente

Aspiration: Se venger des Elfes qui n'ont pas voulu de lui comme roi, faire ses preuves afin que plus personne ne puisse jamais l'humilier.

Précisions: Gaëlin est un membre important du conseil Elfique, c'est aussi le fils ainé d'une famille puissante. Pendant la guerre contre l'empire la reine lui confia la régence afin qu'il protège leur royaume. A sa mort il cru pouvoir obtenir le trône pour de bon mais Arya fut choisi à sa place à sa grande colère.

Personnalité: Gaëlin est un être retors. Nombreux sont ceux qui pensent le connaitre et le comprendre mais en réalité nul ne sait ce que peuvent être ses pensées derrière son masque impassible et son regard calme. Comme tout Elfe qui se respecte, il fait preuve à chaque instant d'une politesse exquise et d'un raffinement inhumain mais les Elfes eux-même sont souvent mal à l'aise en sa présence alors que dire des autres peuples ?
Discret et amoureux de ses secrets, il parle peu et n'aime pas se confier. Il ne passe pas pour un solitaire au contraire puisqu'il est toujours bien entouré mais en vérité malgré tout ce qui peut se passer autour de lui il est dans sa bulle et ne se laisse pas disperser par l'animation de son entourage.
Parfait menteur aussi, c'est une autre façon de le décrire. Quoique ce ne soit pas tout à fait juste, l'ancien langage utilisé par les Elfes rendant impossible tout mensonge. Disons plutôt qu'il excelle dans l'art du non-dit et de l'habile dérobade. Quand aux autres langages lorsqu'il décide de s'y mettre... Ah esprit ! Il n'a alors aucun remord à tordre et distordre la vérité afin qu'elle lui convienne mieux.
Et l'arrogance alors ? Il ne faudrait pas l'oublier... Plutôt gâté par la nature et par sa famille notre Elfe est sur de lui, trop même. Il n'hésite pas à écraser ses adversaires en particulier lorsqu'ils sont les représentants de peuples inférieurs tels que les humains ou pire encore, les Urgals. Une certaine cruauté teinte alors ses yeux acier, mais il a vite fait de la cacher.
Excellent orateur, comédien de talent. Gaëlin excelle en diplomatie et en politique, et tant mieux d'ailleurs car en tant que membre du conseil il en a bien besoin ! D'autant qu'il est ambitieux... Régent du Royaume Elfique ne pouvait lui suffire, il visait le trône et ne l'a manqué que de peu. Nul doute que ce n'est que partie remise, la patience et la rancune font de lui un prédateur dangereux.
Intelligent et prudent, il sait toutefois avancer ses pièces avec lenteur et circonspection. Stratège de talent à défaut d'être un très grand guerrier il se méfie de tout et de tous, sa confiance étant une utopie que l'on ne peut atteindre.
Alors ? Que dire de notre Elfe ? En lisant cette description on se fait l'effet d'un sacré glaçon difficile à comprendre et plus encore à dérider. Pourtant son talent d'acteur lui permet de porter tous les masques qu'il souhaite, tour à tour désinvolte, sympathique, effrayant... Lui même ne se souvient sans doute même plus de qui il est vraiment... Ah charmeur ! Finissons donc par cela. Oui en effet c'est ce qu'il est, il aime les jolies demoiselles elfiques ou pas. Coureur, voir chasseur. Rien ne lui plait autant que de se battre pour faire succomber la belle afin de mieux s'en désintéresser une fois qu'il l'aura conquise. Charmant, non ?


Physique: En tant qu'Elfe plutôt arrogant voir snobart notre Gaëlin ne pouvait pas se permettre une allure difforme ou un nez tordu et encore moins un visage joufflu.
Comme eux tous donc, il décida très tôt d'utiliser la magie pour sculpter son apparence ce qui donna un être de grande taille, fin et svelte comme un chat sauvage au corps souple et aux muscles noueux.
Le brun était une couleur qui lui plaisait bien et qui changerait un peu de toute cette blondeur qui commençait à lui refiler des nausées. Ainsi fut décidée la couleur de ses cheveux, ses yeux par contre il n'y toucha pas. Ils étaient bleus mais pas de ce bleu turquoise si habituel chez les elfes non... Plutôt bleus gris, d'une couleur à la fois terne et vive telle l'acier. Acier, voilà la meilleure façon de décrire son regard tranchant.
A l'ovale habituel des visages elfiques il ne changea rien, peut-être enfonça-t-il un peu plus ses yeux dans leurs orbites en amande ce qui durci quelque peu ses traits. Acérés et bien dessinés, ceux-ci faisait de lui un être beau mais inquiétant.
Des mains fines, une pâleur de peau encore accentuée par son goût pour les vêtements sombres. Une démarche altière et silencieuse héritée de sa fière famille, une moue naturellement méprisante constamment affichée sur ses lèvres fines et une voix envoûtante, basse et vibrante pour mieux mettre mal à l'aisse ses interlocuteurs. Tel est Gaëlin, fils d'Isandil et virtuose d'autorité.

Arme(s): 2 dagues enchantées qui disparaissent et réapparaissent à volonté : amarth(longue) et lómë(courte)

Histoire


Gaëlin naquit en plein coeur de l'hiver, un hiver froid et vigoureux qui rougissait les joues des visiteurs curieux venu s'attrouper devant la magnifique demeure d'Isandil. Il fallait dire qu'une naissance elfique était toujours un événement et lorsque en plus l'heureux événement a lieu dans une famille les plus anciennes et les plus respectées de ce peuple cela ne peut qu'attirer la curiosité.
La naissance ne fut pas longue, elle fut même particulièrement facile et c'est un enfant criard, pâlot mais en pleine santé qui vit le jour ce soir là. Il braillait avec force, s'attirant un regard de fierté de la part de son père qui se tenait droit comme un i sans oser encore s'approcher pour contempler un peu plus la chair de sa chair. Isandil était l'un des plus important membre du conseil, frère ainé de la reine Islanzadi et guerrier d'exception comme son propre père avant lui. Nul doute qu'il ne pourrait nourrir que des projets grandioses pour son fils.

L'éducation de celui-ci commença donc très tôt et il se montra plus que doué. Le gamin faisait en effet preuve d'une intelligence aiguë et d'un certain talent pour la magie. Néanmoins il démontra vite qu'il ne serait jamais un grand guerrier, et encore moins un archer ! Etrange pour un elfe mais il n'était pas particulièrement adroit et bien qu'il ne manqua pas de force il ne possédait pas le talent suffisant pour faire un bretteur plus qu'acceptable. Nous en ferons un diplomate déclarait son père à qui voulait l'entendre. Et en effet en grandissant notre elfe montrait des prédisposition pour la politique mais aussi pour la stratégie. Charismatique et autoritaire, il savait se faire entendre et plus encore se faire obéir, son jeune âge n'y changeait rien d'autant qu'il était capable de juger un être du premier regard afin de mieux s'adapter à son caractère.

Sans surprise, il créa un plan politique très tôt dès ses cinquante ans. Groupe dont il était le chef et qu'il nomma "le Cercle". Très fermé, celui-ci ne recrutait que les êtres que Gaëlin trouvaient suffisamment intéressant ou utile et ils étaient rares. Il était plutôt doué pour repérer les elfes les plus doués que ce soit dans le domaine magique, physique, mental ou autre et faire partie du Cercle devint rapidement une preuve de fierté et une assurance d'un avenir radieux. Nul ne fut alors étonné lorsque Gaëlin fut choisi pour prendre la place de son père lorsqu'il décida de se retirer du conseil afin de passer plus de temps auprès de sa femme. Sans surprise une fois encore, Gaëlin se montra doué, têtu et plein d'initiatives que sa tante la reine Islanzadi devaient souvent réfrener. Notre elfe militait pour un renfermement total de son peuple, il n'appréciait pas les humains et encore moins les nains. L'aide qu'ils apportaient aux Vardens ne lui semblait pas utile et il fut donc à l'origine de la décision d'Islanzadi de fermer les frontières lorsque Arya fut capturée.

La capture d'Arya tiens, parlons-en. Elle lui fut très utile, déjà parce qu'il ne supportait absolument pas sa cousine et ensuite parce que grâce à cela sa tante anéantie lui laisse quartier libre pour faire passer toutes les mesures qu'il souhaitait. Il en usa et en abusa jusqu'à ce que la reine reprennent ses esprits au retour de sa fille et le remette à sa place à sa grande frustration. Quand à ce Eragon... Ah Eragon... Quelle déception que celui-ci ! Gaëlin avait été présenté à l'oeuf comme tout les elfes mais à leur différence lui avait été persuadé de voir celui-ci éclore pour lui et la déception avait été très forte. Voir devant lui un représentant de l'espèce humaine qu'il méprisait et apprendre que l'oeuf l'avait préféré le rendait furieux. Il n'en montra rien pourtant, sachant qu'il serait particulièrement idiot de se mettre à dos l'un des seuls dragonnier au monde. Il l'ignora autant que la politesse le lui permettait et nul ne su jamais rien de la haine qu'il nourrisait à l'égard du jeune homme sauf Saphira peut-être, difficile de savoir ce que pouvait bien penser la dragonne ! Gaëlin ne pouvait nier qu'il ressentit un certain soulagement lorsqu'ils repartirent combattre aux côtés des Vardens. Survivraient-ils ? Il en doutait un peu, comment un simple humain même à moitié transformé en elfe pourrait-il survivre à Galbatorix ? La suite lui donna tort.

Galbatorix vaincu, Islanzadi morte, les choses n'auraient pu aller mieux pour notre Elfe ambitieux. Il laissa passer le temps du deuil, versa une larme ou deux en mémoire de sa tante pour la forme puis s'attaqua à bras le corps à son projet. Il voulait être élu roi des Elfes et ne doutait pas d'y parvenir avec l'aide du Cercle qui devenu une puissante organisation. Hélas pour lui le retour d'Arya chamboula ses plans. Non contente d'être la fille de la reine défunte celle-ci était aussi une héroïne et par dessus le marché elle revenait avec un dragon ! Elle, dragonnière ? Gaëlin en aurait hurlé de rage mais il ne pu que se taire et incliner humblement la tête lorqu'elle accepta la charge de reine de son peuple. Un éclair mauvais brilla pourtant dans ses prunelles, il ne supportait pas l'humiliation. Il se vengerait, c'était un serment.

Comment aurait-il pu rester dans un royaume commandé par son insupportable cousine ? Il avait tout perdu, il n'était pas dragonnier, il ne serait jamais roi puisqu'on lui avait volé sa place... Rester au conseil ? Pourquoi faire ? Arya n'écoutait rien de ce qu'il disait et était farouchement opposée à ses idéaux. Sa décision était prise, il partirait et irait forger son destin ailleurs, loin de ce royaume si décevant. Que deviendrait-il ? Il l'ignorait encore, reviendrait-il ? Sans doute. Mais pas avant d'être devenu suffisamment puissant pour reprendre la place qui lui revenait de droit...


Soi réel



Code du règlement: ok by Wyrda

Pseudonyme: Kamiken

Comment avez-vous connu ce forum: Membre du Staff

Autre chose ?: nop ^^



Chroniques d'Alagaësia soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëlin fils d'Isandil
Bilingue/langue maternelle
Bilingue/langue maternelle
avatar


MessageSujet: Re: Gaëlin fils d'Isandil [VALIDE]   Dim 6 Mai - 10:26


Citation :

Physiques :

  • Epées, dagues, poignards : moyen
  • Gourdins, marteaux, bâtons : catastrophique
  • Lances, javelots : catastrophique
  • Arcs, arbalètes : très mauvais
  • Equitation : bon
  • Agilité : moyen
  • Force : moyen
  • Résistance : moyen


Psychiques :

  • Intelligence : très bon
  • Instinct : très bon
  • Réflexes : bon
  • Prestance/charisme : excellent
  • Patience/self contrôle : très bon
  • Puissance mentale défensive : excellent
  • Puissance mentale offensive : très bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wyrda
Bilingue/langue maternelle
Bilingue/langue maternelle
avatar


Fiche Personnelle
Race: Autre
Groupe: Sans racines
Puissance magique:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Gaëlin fils d'Isandil [VALIDE]   Dim 6 Mai - 10:45

Citation :
Fiche validée.

Niveau magique accordé : 785/1000
Connaissance d'ancien langage : langue maternelle

Argent de validation accordé : 10 + 5 + 10 = 25 pièces d'or
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gaëlin fils d'Isandil [VALIDE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gaëlin fils d'Isandil [VALIDE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bazouzou, fils de Papa Legba.
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Le fils de Michel François a été assasiné
» Un balais pour mon fils ! [matin] [Pv Martin]
» Chez Maître Vachon, tailleur de pères en fils.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chroniques d'Alagaësia :: Bases du jeu :: Présentation du personnage :: Personnages validés-
Sauter vers:  

Partenaires

Crédits

@Wirda